Islamophobie


Le terme ne fait pas l’unanimité. Le débat vient du fait que le régime iranien aurait parlé d’islamophobie lorsque certains avaient juste critiqué l’islam alors qu’on devrait pouvoir avoir et exprimer des désaccords avec une religion qu’elle quelle soit. De ce fait, d’après eux, le terme islamophobie serait à bannir. Ils préfèrent parler de racisme antimusulman. Mais tous les termes sont parfois employés à tort et à travers (antisémitisme, racisme, sexisme…) et ce n’est pas une raison pour remettre en question leur réalité.

La définition du mot phobie dans le dictionnaire Larousse est claire et elle s’applique très bien à l’actualité de la question de l’islam : "Crainte angoissante et injustifiée d'une situation, d'un objet ou de l'accomplissement d'une action. Aversion très vive pour quelqu'un ou peur instinctive de quelque chose."

Il y a donc, en réalité, parfois de l’islamophobie, parfois du racisme antimusulman, et souvent un mélange des deux.

 


Interview de Farid Abdelkrim, auteur, comédien, humoriste et réalisateur :

 

Interview de Hanane Karimi, l'une des voix du féminisme musulman en France :

 

Interview de Daisy Khan, directrice de l'Initiative islamique des femmes pour la spiritualité et l'égalité :

À lire
À voir

L’humoriste Samia Orosemane réagit

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Espoir18